J’ai gardé de mon enfance passée dans l’atelier de mon oncle peintre, le désir de faire de la peinture mon métier. J’ai abordé ce travail en 1987 et peint intensément pendant trois ans malgré mon daltonisme.
Un besoin presque viscéral de travailler avec du sable m’a fait délaisser la peinture pour le béton.

 

 

Comments are closed.